Stratégies de placement liquide alternatives

Partie 1: Une initiation aux stratégies liquides alternatives et les forces expliquant leur croissance

Les actifs alternatifs sont une composante importante d’un portefeuille de placement institutionnel puisqu’ils peuvent ajouter un véritable élément de diversification et rendre le rendement total moins tributaire des positions longues en actions, obligations et instruments du marché monétaire.

La croissance récente des stratégies et investissements alternatifs liquides est un sujet d’actualité qui pousse les comités de placement à s’interroger sur leur efficacité, les sociétés de gestion de placement à s’efforcer de créer de nouveaux produits et les médias à entourer l’idée de sensationnalisme en la présentant comme nouvelle et innovatrice.

Nouvelle? Pas vraiment parce que les FPI ont été créées en 1960 quand le président Eisenhower a sanctionné la REIT Act contenue dans l’extension de la Cigar Excise Tax. Innovatrice? Peut-être, parce que les stratégies de placement alternatives n’étaient auparavant accessibles qu’aux grandes institutions et aux investisseurs qualifiés et le sont maintenant aux petites institutions et aux particuliers.

Les fonds liquides alternatifs offrent aux gestionnaires d’actifs des axes de croissance supplémentaires à une époque où la concurrence entre les maisons de placement augmente de manière spectaculaire.

On confond fréquemment ces fonds avec des fonds multi-actifs généraux, qui, souvent, ne répondent pas aux objectifs de risque ou de rendement des investisseurs. La définition d’un fonds liquide alternatif porte à confusion et n’est pas claire, faute de consensus entre les investisseurs institutionnels, les gestionnaires d’actifs et les consultants. Certains articles récents mettant en vedette des placements alternatifs liquides mentionnent généralement des stratégies de fonds de couverture liquides, négligeant souvent les actifs réels ainsi que d’autres actifs et stratégies alternatifs importants. En 2006, Morningstar a défini les placements alternatifs liquides en termes généraux comme tout fonds qui assure une couverture contre les risques ou essaie de dégager un rendement absolu. Depuis, l’assortiment de fonds alternatifs liquides a pris de l’expansion à un rythme accéléré, rendant difficile de donner une définition claire.

Croissance des placements alternatifs liquides


Source: Morningstar

La croissance des placements alternatifs liquides a été impressionnante. Au milieu de 2014, Morningstar évaluait le nombre de fonds alternatifs liquides à l’échelle mondiale à environ 455, soit plus du double des 217 de la fin de 2008. De plus, les actifs de ces fonds se sont multipliés par plus de quatre, passant de 38 milliards $ à 154 milliards $ pendant le même laps de temps. Morningstar répartit les fonds communs de placement alternatifs en 14 catégories dont les plus grandes sont les fonds multi-alternatifs, les fonds à positions longues/courtes en actions, les contrats à terme gérés, les obligations non traditionnelles, les fonds neutres par rapport au marché et les fonds de marché baissier.

Répartition des stratégies alternatives liquides


Source: Morningstar, June 2014

 

Lire l’article complet (PDF)