2014

Des indicateurs boursiers à suivre
Lapresse.ca, 17 octobre, 2014

«L’indice VIX est s’élevé cette semaine à son plus haut depuis 2011. Quand le VIX s’élève ainsi de 10 à 15 points en un mois, les actions reculent habituellement de 8% en moyenne durant cette période», dit Pierre Lapointe, directeur de recherche et stratège boursier, Marchés mondiaux Pavilion.


Une voix rassurante
Lesaffaires.com, 1 août, 2014

“…bien que l’éventualité d’une correction ne puisse être écartée, plusieurs disent même qu’il serait sain qu’elle se produise, la firme de recherche Pavilion Global Markets Ltd se veut rassurante, expliquant que les conditions sont toujours en place pour une poursuite du cycle économique, et par extension du marché haussier (bull market).”


Trois indicateurs extrêmes pas si menaçants
Lesaffaires.com, 7 juin, 2014

“Le nombre de sommets, les emprunts pour investir et la faible volatilité sont à des niveaux extrêmes qui font craindre une chute boursière imminente. Ces craintes ne sont pas fondées, estime Pierre Lapointe, stratège mondial de Pavilion”


L’argent, c’est pas payant
Lapresse.ca, 15 mai, 2014

“Les liquidités sont un boulet pour le portefeuille. «Durant les périodes de stress financier, c’est la catégorie d’actif refuge. Mais détenir beaucoup d’argent en période de remontée a peu de sens», indique Pierre Lapointe, chef de la stratégie mondiale et de la recherche chez Pavilion Marchés mondiaux.

Les liquidités ont un rendement réel négatif lorsque l’inflation est au rendez-vous. Elles deviennent contre-productives en période d’expansion économique.

À preuve, les entreprises qui ont conservé davantage d’argent dans leurs coffres au cours de la dernière décennie affichent une performance boursière moins impressionnante (+113%) que celles qui avaient moins de fric en réserve (+172%), a calculé M. Lapointe.”