Les investisseurs en titres à revenu fixe ont des options pour accroître les rendements et réduire les risques

Comme tous les investisseurs le savent, les rendements effectifs et totaux des titres à revenu fixe tendent à la baisse depuis de nombreuses années, ce qui réduit la capacité des institutions d’atteindre leurs objectifs financiers.

Avec des taux d’intérêt aussi bas qu’actuellement, le risque de rendements négatifs dus à l’augmentation des taux d’intérêt est une autre préoccupation.

Dans la figure 1, nous constatons que la durée de l’indice Barclays Global Aggregate a augmenté en raison de la diminution des taux d’intérêt et de l’émission accrue d’obligations à long terme pour satisfaire les besoins des investisseurs institutionnels pour honorer leurs engagements futurs. En même temps, le rendement jusqu’à l’échéance a diminué et, par conséquent, les risques sur les marchés obligataires mondiaux augmentent depuis de nombreuses années.

Figure 1: Indice Barclays Global Aggregate

Exhibit 1
Source: Barclays Capital. Données au 30 mai 2014

Comme on peut le voir à la figure 2, le rendement de l’obligation du Trésor américain de 10 ans a évolué sensiblement au diapason de la croissance du PIB nominal. Dans une présentation récente, J.P.Morgan a évoqué un scénario selon lequel le monde développé ne peut plus compter sur la forte croissance qu’il a connue depuis la Deuxième Guerre mondiale et une croissance réelle de 2,0 % à 2,5 % est plus réaliste pour l’avenir. Si l’on ajoute cela à l’inflation de 2,0 %, on obtient une croissance prévisionnelle du PIB nominal de 4,0 % à 4,5 %.

Comme l’illustre la figure 2, cela pourrait se solder par des rendements similaires pour les obligations du Trésor de 10 ans. Ce scénario laisse entrevoir des perspectives peu engageantes de perte de capital dues à l’augmentation des rendements (les obligations du Trésor américain de 10 ans se situent actuellement à 2,4 %) alors que le revenu se maintient en termes historiques à des niveaux faibles.

Figure 2 : Croissance du PIB potentiel des États-Unis et rendement des obligations du Trésor américain de 10 ans (%)

Exhibit 2
Source: Congressional Budget Office, JPMSL, JPMAM; données et prévisions de mai 2014

Beaucoup d’investisseurs craignent aujourd’hui un double revers si les marchés boursiers chutent dans un contexte de hausse des taux d’intérêt. La figure 3 (voir article pdf) montre que, les années précédentes, quand les prix des obligations baissaient, le coupon était suffisamment important pour limiter les pertes. Mais, le faible taux des coupons actuels assure peu de revenu pour protéger contre des pertes de capital […]

 

Lire l’article complet en pdf